Connexion
7 491 Livres Blancs | | |

Présidentielles 2017 et transition énergétique

A l'occasion des présidentielles en 2017, Techniques de l'Ingénieur avait étudié en détail les différents programmes des partis pour analyser leurs plans en matière de transition énergétique.

Obtenir le livre blanc

 

Introduction ou extrait du livre blanc

"Le PS et la France insoumise accordent une place importante à la transition environnementale dans leur programme. Avec Benoit Hamon, 3,5 milliards d’euros par an y seront consacrés, ainsi qu’un plan de 100 milliards dans la rénovation urbaine et thermique.

Tandis que Jean-Luc Mélenchon centre son programme sur une relance de l’économie par un emprunt de 100 milliards d’euros, dont 50 seront consacrés à l’urgence écologique.

Dans un contexte où les émissions de CO2 françaises proviennent principalement des secteurs du bâtiment, du transport et de l’agriculture, il convient d’examiner leurs propositions. Une politique fiscale ambitieuse sur le carbone Les déclarations des deux candidats indiquent qu’ils sont favorables à la fiscalité carbone (ici pour Hamon, là pour Mélenchon).

La progression de la Contribution Climat Energie vers 100€/Tco2 en 2030 ne devrait donc pas être remise en cause par la gauche, à l’instar de tous les autres candidats sauf de Marine Le Pen et de Nicolas DupontAignan.Ils s’engagent également à supprimer l’avantage fiscal du diesel, comme Emmanuel Macron, mais vont plus loin en fixant un objectif clair  : sortir du diesel.

La gauche est la seule à déclarer s’opposer aux niches fiscales environnementales. Le traitement favorable en termes de TICPE et TVA, dont bénéficie l’aviation et les énergies sales pour plus de 10,8 Mds d’€ par an, pourrait disparaitre avec les Socialistes ou la France Insoumise. Benoit Hamon propose d’ailleurs de moduler la TVA en fonction de l’empreinte environnementale du produit."

Présidentielles 2017 et transition énergétique