Connexion
6 164 Livres Blancs | | |
> Accueil / Dossiers / Le télétravail en 2018

Le télétravail en 2018


Le bureau est le lieu de travail par défaut pour la plupart des employés en France et dans le monde. Et pourtant, nombreux sont les salariés à se plaindre parce qu'ils perdent des heures dans les transports ou souhaitent travailler dans un environnement plus agréable. Une solution s'offre à eux : le télétravail. Dans ce dossier, on fait le point sur cette méthode de travail émergente.


Définition

Nous connaissons tous plus ou moins bien le principe du télétravail ; après tout, le concept existe depuis plusieurs décennies. Toutefois, pour celles et ceux parmi vous qui ont des doutes sur la définition officielle du sujet, voici un extrait du Code du travail qui définit le télétravail comme :

"Toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication." 

Contrairement aux idées reçues sur le télétravail, ce n'est pas uniquement de son domicile que peut s'effectuer le télétravail, mais également d'un local autre que celui de votre entreprise, comme un espace de coworking, un télécentre, ou encore d'une chambre d'hôtel, un bar, etc.

Cette méthode de travail fait couler beaucoup d'encre, et ce depuis de nombreuses années, suscitant un débat sans fin entre partisans et détracteurs. Quels sont les avantages du télétravail ? Quels en sont les inconvénients ? Est-il possible que le télétravail devienne réellement un mode opératoire de travail viable et durable ? Des questions auxquelles nous tenterons de répondre dans les paragraphes qui suivent...

  •  
  • LES AVANTAGES DU TÉLÉTRAVAIL

Les avantages de ce mode de travail sont multiples, que ce soit pour le salarié ou pour l'employeur. On y dénombre de nombreux bénéfices :

- Réduction du stress : Dans le monde numérique qu'est le nôtre, les choses peuvent vite devenir pesantes. Pression des collègues ou du patron, horaires de travail, manque d'autonomie... Je ne vous citerai pas toutes les sources de stress du monde, mais le télétravail a le moyen de régler nombre de ces problèmes. Plus de liberté, des horaires de travail plus souples, un cadre de travail plus agréable...

- Réduction du temps dans les transports : Le télétravail peut contribuer à réduire à la fois les coûts et les stress liés au transport (bouchons en zone urbaine, ou encore les déplacements en transports en commun de plusieurs heures). En réduisant également le transport d'un salarié entre son domicile et son lieu de travail, l'employeur agit également en faveur de la planète car chaque salarié réduit ainsi son empreinte écologique.

- Amélioration sociale : L'employeur peut plus facilement employer des salariés handicapés ou avec des contraintes familiales. Le télétravail permet également aux salariés de trouver un meilleur équilibre entre vie privée et professionnelle, créant ainsi un cadre de travail plus épanouissant.

- Une productivité accrue : Dans l'idéal, le télétravail augmente la productivité d'une entreprise, de par tous les bénéfices cités ci-dessus. Inutile de vous citer les avantages que cela peut apporter à la fois au salarié et à l'employeur. Néanmoins, nous le savons tous, l'idéal n'existe pas... nous laissant ainsi avec...

  •  
  • LES INCONVÉNIENTS DU TÉLÉTRAVAIL

Il n'y a pas que du bon dans le télétravail. Plusieurs idées qui fonctionnent très bien en théorie se retrouvent confrontées à une réalité bien différente :

- Une productivité diminuée : C'est une des craintes majeures de certains employeurs lorsqu'ils entendent le terme "télétravail". Qui dit travailler de chez soi dit forcément un environnement que l'employeur ne peut nécessairement contrôler et où les distractions vont bon train. 

- Manque de confiance : Dans un monde idéal, l'employeur fait confiance à son salarié. Ce dernier accomplit sa tâche, et l'employeur lui laisse un certain degré d'autonomie et de responsabilité. Toutefois, ce n'est pas toujours le cas dans le monde réel. 

- Isolement du salarié : Une entreprise, c'est avant tout une équipe. En séparant le télétravailleur, cette dynamique d'équipe en souffre, le salarié se retrouvant à l'écart des échanges. En fin de compte, une isolation continue peut affecter la motivation du salarié et, par conséquent, sa productivité.

- Faire valoir ses droits : Un aspect qui reste l'un des freins à l'adoption en masse du télétravail : les droits du salarié. Malgré les ordonnances Macron qui ont su améliorer le cadre du télétravail, ce mode opératoire reste un accord entre employeur et salarié qui n'est pas encadré aussi rigidement que le travail classique.

- Mélange de la vie privée et professionnelle : Cet inconvénient ne s'applique que lorsque le travail se fait à domicile, mais reste tout de même un problème majeur ; notre mode de vie est déjà confronté à un floutage de la limite entre le privé et le professionnel de par notre hyper-connectivité, et le fait de travailler de la maison brouille encore plus cette limite.

  •  
  • LES ÉVOLUTIONS FAVORISANT LE TÉLÉTRAVAIL

Avant toute chose, l'évolution la plus importante du télétravail cette année est sans contestation la réforme du Code du travail, aussi connu sous le nom des ordonnances Macron. Ce dernier a encadré de façon plus claire certains aspects encore brouillons de ce mode de travail. Les ordonnances ont notamment réglé la polémique de l'accident du travail dans le cadre du télétravailleur. Elle fixe également certaines règles à respecter pour le télétravail régulier, mais permet également une souplesse en matière de télétravail occasionnel (souvent utilisé dans le cadre de circonstances exceptionnelles comme une maladie / handicap d'un proche, grèves, etc.).

Une autre évolution en lien avec la transformation numérique est l'utilisation de la visioconférence ou de la visiophonie, permettant d'entretenir un lien direct avec l'entreprise malgré la distance qui sépare l'employeur du salarié. L'utilisation de ces outils se nomme le visiotravail, et permet quelque part de limiter ce fameux manque de confiance dont nous vous parlions plus haut. Il réduit par la même occasion l'isolement du salarié.

Une dernière évolution, et pas des moindres : le changement générationnel. Un nombre croissant de jeunes femmes et hommes (les générations Y et Z plus précisément) accèdent au marché du travail chaque année. Avec cette ascension d'une nouvelle génération et les départs en retraite des baby-boomers, la mentalité face au travail change. La logique dicte qu'au fil des années à venir, l'utilisation du télétravail dans un monde de plus en plus mobile ne fera que croître...


Quelques chiffres

Selon une étude de Malakoff Médéric, seuls 6% des salariés en France sont contractualisés pour le télétravail ; 19% de salariés font toutefois du télétravail de façon informelle, tandis que 75% de la population française n'en fait pas du tout.

Parmi ces 25% de télétravailleurs en France, 58% d'entre eux sont très satisfaits de leur expérience de télétravail, comparé à 9% qui ne le sont pas du tout.

Autre chiffre intéressant qui ressort de cette même étude : les motivations pour se mettre au télétravail. 53% des salariés interviewés indiquaient qu'ils souhaitaient télétravailler afin de réduire ou supprimer leur temps de trajet, et 45% pour pouvoir mieux planifier leurs horaires de travail selon leurs besoins.

Et les employeurs dans cette histoire ? 57% ont vu dans le télétravail la possibilité concilier vie privée et vie professionnelle, tandis que 35% souhaitaient améliorer la qualité de vie au travail.


Les principaux acteurs à suivre

Ce sont principalement les collectivités locales et le gouvernement français qui jouent un rôle décisif dans le télétravail. Outre la réforme du Président Emmanuel Macron visant à renforcer le cadre juridique du télétravail, de nombreuses assocations oeuvrent pour vanter les avantages du télétravail.

Aux yeux des collectivités locales, le télétravail représente une aubaine économique pour les territoires grâce à l'augmentation du pouvoir d'achat des télétravailleurs qui voient leurs coûts de déplacement se réduire.


Les livres blancs à consulter


Télétravail : les nouvelles règles qui modernisent la vie des entreprises

Livre blanc de Nibelis

Ce livre blanc vous propose un décryptage complet des règles issues des Ordonnances Macron, visant notamment à encourager le recours au télétravail.

Regards croisés des salariés et des entreprises du privé sur le télétravail

Livre blanc de Malakoff Médéric

Cette étude signée Malakoff Médéric fait le point sur les tendances du télétravail dans le marché d'aujourd'hui.

La Sécurisation des relations de travail – Volet 1

Livre blanc de SVP

Les formes particulières des relations de travail et de santé, un livre blanc des Experts SVP.

Cap sur le télétravail

Livre blanc de Wolters Kluwer

Ce livre blanc fait le point sur les changements au sein du télétravail et en quoi vous pouvez en bénéficier au sein de votre entreprise.

Télétravail : ce qu'en disent ceux qui l'ont mis en place !

Livre blanc de Bblog

Découvrez les témoignages de 4 entreprises pour qui le télétravail a été un succès.

Télétravail et ultra-mobilité : un nouvel environnement de travail pour les salariés, de nouvelles problématiques pour les entreprises

Livre blanc de Bouygues Telecom Entreprises et IDC

Ce livre blanc présente les résultats de la troisième édition de l’observatoire réalisé par IDC, en collaboration avec Bouygues Telecom Entreprises, et cherche à comprendre l’usage des outils mobiles par les salariés dans le cadre du travail, et les stratégies développées par les entreprises pour répondre aux enjeux de la mobilité.