3 282 Livres Blancs | | |
> Accueil / Dossiers / Le Growth Hacking & Marketing

Le Growth Hacking & Marketing


Qu'est-ce donc le growth hacking ? D'où vient ce terme ? En quoi cela peut concerner votre entreprise ? Les réponses ci-dessous.


Définition

Le growth hacking se traduit littéralement en « piratage de croissance », et est un ajout plus ou moins récent au dictionnaire anglo- et francophone. La personne à avoir popularisé ce terme, un certain Sean Ellis en 2010, a défini un growth hacker comme :

"Quelqu’un pour qui la croissance est le but ultime. Tout ce qu’il fait est scruté de par son impact potentiel sur la croissance évolutive. (...)"

Andrew Chen, cadre d'Uber et bloggeur invétéré de Silicon Valley, va plus loin dans sa définition :

"(...) C'est un hybride de marketeur et codeur, qui regarde la question traditionnelle "Comment attirer les clients vers mon produit ?" et répond à travers des tests A/B, des pages d'accueil, le facteur viral, la réception des mails, et les Open Graphs."

Vous l’aurez compris, la croissance est clé.

Il faut savoir par ailleurs que le growth hacking n’est pas une action spécifique, mais englobe toute une stratégie marketing multicanal qui a pour but de faire évoluer la croissance d’une entreprise de façon rapide, et ce à faible coût. Ce growth hacking est plus souvent lié à produit ou un service proposé par ladite entreprise.

Sont souvent référencées dans les guides et livres blancs à ce sujet 5 lettres capitales : AARRR (Acquisition, Activation, Rétention, Référent, Revenu). Plus que jamais dans le growth marketing – un autre nom synonyme du growth hacking – cet acronyme est primordial, d’autant plus que si vous en délaissez un, les autres en pâtiront. Chaque growth hack qui est effectué doit être reflété dans l’étape voulue, que ce soit au niveau du coût ou de la croissance.

Attention ! Il ne faut certainement pas croire que le growth hacking est une solution miracle, car elle ne l'est pas. Si le produit ou service en lui-même que vous tentez de « hacker » n’est pas novateur, ou n’est pas demandé par les clients, vous perdez votre temps. Par ailleurs le growth hacking n’est pas parfait, et cela devient souvent un cas d’essais et d’erreurs, de tentatives sans fin pour trouver la meilleure méthode pour accroître son business…


Quelques chiffres

Les chiffres du growth hacking parlent d’eux-mêmes : Hotmail a gagné près de 30.000.000 utilisateurs lors de son lancement en 1996 (tout ça en incluant un lien en bas d’un email envoyé disant « Obtenez votre adresse mail chez Hotmail ! »), et en 2011 possédait environ 360.000.000 utilisateurs.

Dropbox a vu une croissance fulgurante après sa création en 2007, trouvant une audience de 200.000.000, avec la simple promesse d’accorder plus d’espace sur le Cloud pour ceux qui parrainaient l’entreprise.

Pinterest, avec son concept innovant, a vu son audience décoller en 2010 de 0 à 70.000.000 aujourd’hui, se démarquant simplement en ayant des influenceurs & affiliés de qualité à leurs côtés pour produire du contenu intéressant et divertissant dès le launch de leur site.


Les principaux acteurs à suivre

Avec un intérêt grandissant pour cette stratégie de croissance, des sites dédiés à ce phénomène du marketing émergent : www.growthhackers.com, dont le PDG est nul autre que Sean Ellis lui-même, ainsi qu’un site francophone, www.growthhacking.fr, rassemblant à la fois novices et experts qui y partagent leurs expériences respectives.

Le nombre de growth hackers étant trop élevé pour tous les lister ici, ci-après quelques exemples de stars du monde de la croissance : Sean Ellis, Andrew Chen, ou encore Hiten Shah.


Les livres blancs à consulter

Plusieurs livres blancs existent au sujet du growth hacking. "5 conseils pour devenir un pirate du marketing grâce au Growth Hacking" et "Guide indispensable du growth hacking à l'attention des marketers" vous fourniront les bases complètes sur le pourquoi du comment, tandis que le livre d'Iadvize, "Le Growth Hacking, nouvel allié de l'engagement client" , vous donnera plutôt des raisons de vouloir l'adopter cette stratégie de marketing. Dans tous les cas, il y a de la lecture !


5 conseils pour devenir un pirate du marketing grâce au Growth Hacking

Livre blanc de LaGrowthCompany

Le Growth Hacking a un impact profond sur votre produit. Tout est mis en oeuvre pour accompagner le client tout au long d’une expérience client réfléchie autour du service qui lui est proposé ainsi que de l’apport que votre client peut réaliser en vous recommandant.

Guide indispensable du growth hacking à l'attention des marketers

Livre blanc de Hubspot & Brandwatch

Tout ce que vous croyez savoir et tout ce que vous devez savoir pour vous lancer dans le Growth Hacking.

Le Growth Hacking, nouvel allié de l'engagement client

Livre blanc de iAdvize

De plus en plus d’entreprises construisent des équipes dédiées à la “growth”, en lien direct avec l’UX et leur produit : Yahoo, AirBNB, Buffer, Dropbox, Über ou bien Deezer en France… Vous prenez le growth marketing au sérieux désormais ?