3 638 Livres Blancs | | |
> Accueil / Dossiers / IA : L'intelligence artificielle, où en sommes-nous ?

IA : L'intelligence artificielle, où en sommes-nous ?


L'intelligence artificielle n'est pas nécessairement perçue d'un œil objectif, surtout dans la culture populaire. Avec des films comme Terminator, IA, Blade Runner, Matrix, ou des séries comme Westworld, le commun des mortels a une vision assez subjective, souvent négative de l'intelligence artificielle de façon générale. 


Définition

Qu'est-ce que l'intelligence artificielle ? Pour rester simple, c'est le regroupement de théories et de technologies conçues dans le but de simuler une intelligence semblable, ou supérieure, à celle d'un humain, et ce (dans la culture populaire) dans une machine.

Le principe même de l'IA existe depuis des siècles ; c'est certain que nous ne parlions pas d'intelligence artificielle au 8ème siècle, mais il y avait des références - souvent liés à la religion et la divinité - à des automates, des machines capables d'effectuer des tâches de leur propre chef. Tout au long de l'histoire ce concept d'automates continua de se propager, émerveillant l'aristocratie et la noblesse de l'époque.

Néanmoins, c'est en 1950 qu'Alan Turing, le célèbre mathématicien et cryptologue britannique, a proposé l'idée d'une machine avec la capacité d'être indistinguable en matière d'intelligence face à l'être humain ; cette proposition qu'il a émise l'amènera à créer le test de Turing, qui, presque 70 ans plus tard, sert toujours de point de référence pour l'intelligence artificielle. C'est quelques années après la création de ce test que John McCarthy, l'un des principaux pionniers du domaine, a inventé le terme intelligence artificielle.

Presque 70 ans que nous essayons de comprendre et de créer l'intelligence artificielle. Concrètement, où en sommes-nous ?

La réponse risque d'en décevoir quelques uns : l'IA que nous avons aujourd'hui est, pour la plupart, loin d'être une vraie intelligence artificielle. Les assistants vocaux du type Siri, ou encore des algorithmes prédictifs de comportement, ne sont pas en réalité des IA, bien que parfois présentées ou perçues comme telles. La limite de leur "intelligence" est définie par leur créateur, malgré leur capacité à s'adapter jusqu'à un certain point.

C'est là le défi de la véritable IA ; de créer une machine capable de raisonner par elle-même, d'apprendre de ses expériences sans être reprogrammée par son créateur. 

Dans l'industrie, on appelle ça l'apprentissage automatique (Machine Learning en anglais). Afin de ne pas vous perdre dans les détails techniques, voici plutôt un exemple du Machine Learning : imaginez un robot à qui on donne des jambes, sans lui expliquer comment marcher. Toutefois, la capacité à bouger est programmée dans son système. En testant les différentes combinaisons de mouvement possibles, le système informatique affinera les résultats en fonction de ce qui fonctionne le mieux (à savoir, ce qui lui permet d'avancer). Voilà le résultat...

Vous l'aurez constaté dans la vidéo, il y a encore du chemin (métaphoriquement et littéralement pour DeepMind). Parlons-en, d'ailleurs, de ce fameux DeepMind.

Crée par les Britaniques en 2010, elle est rachetée par Google en 2014 pour la modique somme de $628.000.000. Tandis que d'autres créateurs d'intelligence artificielle se limitent généralement à une tâche spécifique qui puisse servir un domaine particulier (les ventes ou le marketing, pour prendre l'exemple d'Amazon et son système d'analyse prédictif), DeepMind est focalisée sur la création d'une IA dotée d'une capacité de raisonnement relationnel et prédictif semblable à celle d'un être humain.

C'est d'ailleurs l'un de leurs programmes, AlphaGo, qui a fait "la une" des nouvelles scientifiques en mai 2017 en battant le champion du monde du jeu de Go, réputé pour sa complexité en matière de combinaisons possible. Certes, pas une véritable preuve d'intelligence, mais un pas dans la bonne direction du Machine Learning.

Bref, l'intelligence artificielle - celle de la science fiction et de la culture populaire, du moins - est encore bien loin. Peut-être que oui, un jour nous aurons des robots avec une intelligence semblable à la notre. Mais ce n'est certainement pas pour tout de suite. Il faudra nous contenter des algorithmes prédictifs jusqu'à là...


Quelques chiffres

Economiquement, le marché de l'IA est lucratif à souhait. Markets & Markets estime que la valeur du marché de l'IA en 2020 sera aux alentours de $5.05 milliards, par exemple, soit une croissance de 53% à partir de 2015.

D'autres chiffres, issus d'une infographie très complète de BPi, indiquent que 16% des emplois à travers le monde pourraient être menacés par l'IA d'ici 2030. En 2018, 85% des interactions avec le client n'auront plus besoin d'intervention humaine.

Et qu'en pensent les français de cette révolution ? Selon la même étude de BPi, près de 65% des français considèrent que l'IA représente une menace pour l'humanité, contre 36% des américains et que 22% des britanniques.


Les principaux acteurs à suivre

Nous vous avions déjà parlé de Google DeepMind, mais qu'en est-il des autres acteurs du marché ? IBM a conçu Watson, dont vous avez peut-être déjà entendu parler. Un agent de "dialogue" intelligent, Watson propose des services cognitifs sur des API.

Il existe une multitude d'assistants vocaux, dont Siri d'Apple que nous avions déjà mentionné plus haut, mais également Alexa d'Amazon, Cortana de Microsoft ou encore Jarvis de Facebook


Les livres blancs à consulter

Vous découvrirez ci-dessous les livres blancs référencés qui concernent l'intelligence artificielle et le Machine Learning.


Pourquoi il ne faut pas avoir peur de l’Intelligence Artificielle

Livre blanc de Deloitte

Avec ce livre blanc vous en apprendrez plus sur l'intelligence artificielle et ses enjeux.

L'intelligence artificielle, vraie rupture en cybersécurité

Livre blanc de ITrust

L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au cœur des entreprises (...). Ce changement de paradigme engage en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.

Les usages de l'intelligence artificielle

Livre blanc de Olivier Ezratty

L’ambition de ce document est de revenir au présent et au futur proche pour comprendre les usages et techniques de l’IA dans les entreprises et les aider à en tirer le meilleur parti.

Intelligence Artificielle, les défis actuels et l'action d'Inria

Livre blanc de Inria

Le présent document expose ses points de vue sur les grandes tendances et les principaux défis de l'intelligence artificielle et décrit la manière dont ses équipes conduisent des recherches scientifiques, développent des logiciels et œuvrent pour le transfert technologique (...).

Les avancées de l'intelligence artificielle

Livre blanc de Olivier Ezratty

Ces articles avaient comme ambition de décortiquer l’état de l’art de l’intelligence artificielle en grattant derrière les effets d’annonces, notamment autour de la victoire de Deep Mind contre le champion du monde du jeu de Go.

Le Machine Learning: Envol vers le prédictif

Livre blanc de The Coding Machine et Myriad

L’expression de « Machine Learning », ou en français, apprentissage automatique, aussi appelée « analyse prédictive » ou parfois « intelligence artificielle » connaît aujourd’hui un développement très important, tant dans le monde des entreprises qu’auprès du grand public.

L'expérience client à l'heure de l'intelligence artificielle

Livre blanc de Webhelp

Webhelp vous propose une publication pour faire le point afin de situer l’IA et les chatbots en 2017, pour en préciser les opportunités et les enjeux.